Fandom

Le monde des chemins de fer

Gare

6 621pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Gare

Gare ?


Ensemble des installations et bâtiments établis à certains points d'une ligne de chemin de fer.

Gare

  • Gare, subst. fém.
  1. Vieilli. Partie dédoublée d'une voie ferrée à voie unique où s'arrêtaient certains trains pour en laisser passer d'autres et éventuellement prendre des voyageurs. Portion d'une ligne à voie unique qui est dédoublée afin de permettre le croisement des trains.
  2. Ensemble des installations et bâtiments établis à certains points d'une ligne de chemin de fer, destinés à permettre l'embarquement et/ou le débarquement des voyageurs et/ou des marchandises.
    1. Gare principale. Gare pourvue de toutes les dépendances nécessaires au trafic des voyageurs et/ou des marchandises (s'oppose à halte et station).
    2. Gare de triage. Gare où s'opère la formation des trains.
    3. Gare maritime. Gare dont les voies se situent sur les quais d'un port.
    4. Gare mortuaire, funéraire (rare). Gare située au terminus d'une ligne de chemin de fer reliant une ville à une nécropole. En France, à l'initiative d'Haussmann, de multiples projets de gares mortuaires furent étudiés, et tous rejetés par le Conseil municipal de Paris (...). Des gares funéraires auraient été les têtes de ligne du chemin de fer spécial transportant à Méry-sur-Oise les convois funèbres et les visiteurs (Le Temps des gares, 1978, p. 80).
    5. Gare d'évitement. Sur les lignes à voie unique, gare qui permet le croisement des trains.
    6. Gare en fuseau. Gare où les voies se réunissent aux deux extrémités.
    7. Gare de jonction. Gare où s'effectue la jonction de deux ou plusieurs lignes ou réseaux de chemin de fer, et qui permet le transit ou le triage des rames de passage.
    8. Gare régulatrice. Gare centralisant, en temps de guerre, le transport des troupes, des permissionnaires, etc. sous la responsabilité d'un officier appelé commissaire de gare.
  • Embarcadère. Jusqu'à la fin des années 1860, on employait embarcadère dans le sens de gare v. quai.
  • Débarcadère, subst. masc. P. anal., vx. Partie d'une gare de chemin de fer, quai où débarquent voyageurs et marchandises; p. ext. gare de chemin de fer. Synon. estacade.
  • Port-sec. Au XIXe s. on a employé port-sec pour gare de marchandises.

Citations Modifier

  • Lorsque la gare forme tête de ligne pour une ou plusieurs des branches qui y aboutissent, on peut encore supprimer les traversées de voies en faisant arriver ces branches en cul-de-sac contre le bâtiment des voyageurs. (Bricka, Cours de chemins de fer, t. 2, 1894, p. 265.)

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard