FANDOM


Le 5 mai 1821, Louis Antoine Beaunier demanda la concession d'une voie ferrée de Saint-Étienne à Andrézieux longue de près de 23 km.
Par ordonnance royale du 25 février 1823 MM. de Lur-Saluces et consorts furent autorisés, sous le titre de ‘’Compagnie du chemin de fer’’, à établir une ligne ‘’de la Loire au Pont-de-l’Âne, sur la rivière de Furens, par le territoire houiller de Saint-Étienne’’ (23 km).
Les transports étaient limités aux marchandises, particulièrement aux houilles. La taxe kilométrique était de 0.0186 Fr par hectolitre de houille ou par 50 Kilo de marchandises.
La concession était perpétuelle.
L’ordonnance du 21 juillet 1824 autorisa la constitution et approuva les statuts d’une société anonyme dite Compagnie du chemin de fer de Saint-Étienne à la Loire pour l’exécution et l’exploitation de la ligne. La société était formée pour 99 ans, sauf renouvellement.
Le capital social était d’un million, représenté par 200 actions de 500 Fr. auxquelles s’ajoutaient 8 actions gratuites données à l’auteur des projets (Louis Antoine Beaunier) qui devenait le directeur de l’entreprise.
La concession de la ligne Saint-Étienne - Lyon fait l'objet d'une adjudication le 27 mars 1827 au profit de MM. Seguin frères, Jean-Baptiste Biot et Cie malgré les protestations des propriétaires du canal de Givors. Le transport est limités aux marchandise avec une taxe kilométrique de 0.098 Fr. par tonne portée à 0.12 et 0.13 en 1831. La concession est perpétuelle.
La ligne est utilisée dès le 1er mai pour essai et ouverte le 30 juin 1827. L'ouverture "Dite" officielle le 1er octobre 1828 n'a jamais eue lieu ni d'ailleurs aucune inauguration.Cette date ne concerne que le 1er exercice comptable complet.
La première ligne est uniquement destinée aux marchandises dans des wagons appelés chariots tractés par des chevaux. Au retour, ils transportaient du gravier, du sable et de la chaux. Il faut noter toutefois un inconvénient majeur de ce projet, qui tenait au fait que la Loire n'était naviguable à Andrézieux, qu'à la descente et que pendant quelques jours de l'année. En conséquence les bateaux qui assuraient la liaison avale de la ligne de chemin de fer, étaient construits et mis à l'eau à Andrézieux, et lorsqu'ils descendaient, ne remontaient pas. Ils étaient alors vendus à vil prix, ce qui grèvaient très lourdement le prix du charbon transporté.
Le chemin à marchandise de Toulouse au Tarn, à Montauban (50 Km) fut consentie à perpétuité, à la suite d'un concours infructueux, par ordonnance du 21 août 1831 au sieurs Martin et Gimet
La concession resta sans effet.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard