Fandom

Le monde des chemins de fer

Chemin de fer

6 621pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

  • Chemin de fer, subst. masc.
  1. Vieilli. Chemin constitué de barres d'acier (rails) fixées bout à bout, selon deux lignes parallèles, sur des traverses reposant elles-mêmes sur un ballast, où circulent des wagons remorqués par une locomotive. Barrière, quai du chemin de fer. Synon. usuel voie ferrée. SYNT. (usuels). a) (de chemin de fer). Ballast, rails, traverses de chemin de fer; lignes, tronçons, voies, wagons de chemin de fer; hall, station de chemin de fer; ponts, poteaux, remblai, talus, tunnels de chemin de fer. b) (des chemins de fer). Disques, plaques tournantes, signaux des chemins de fer.
  2. P. méton. (usuel). Moyen de transport utilisant des véhicules se déplaçant sur ce type de voies.
    1. Rem. Dans le sens « moyen de transport », synon. rail ou train (= moyen de transport par voie ferrée). SYNT. Invention, création, développement, essor, siècle, histoire, rôle des chemins de fer; transport, voyage par chemin de fer; indicateur des, horaire, itinéraire, carte de chemin(s) de fer; billets, tickets, places de chemin de fer; deux jours de chemin de fer; accidents, catastrophe de chemin de fer; chemin de fer à vapeur, à crémaillère, électrique, hydraulique; chemin de fer aérien, de ceinture; chemin de fer souterrain, métropolitain*; expédier qqc. par chemin de fer; voyager, partir, revenir par/en chemin de fer.
    2. Rem. Syntagme voyage(r) en ou par chemin de fer : la docum. montre que l'emploi de en ou par est devenu assez indifférent, du moins quand il s'agit de pers., avec cependant une préférence pour en (par influence de voyage(r) en automobile?). Par ailleurs on dit plutôt voyager par le train*. Quand il s'agit de marchandises, voyager par chemin de fer semble être la règle.
    3. Ensemble de ces voies, de ces véhicules et des installations qui y sont relatives; le réseau de transport qu'ils constituent. SYNT. Matériel roulant des chemins de fer; construction des chemins de fer; administration des chemins de fer de l'État; fonctionnement, nationalisation des chemins de fer. En partic., au sing. Ensemble formé par la locomotive et les wagons qu'elle entraîne. Synon. train. SYNT. Départ, retour en chemin de fer; manœuvres du chemin de fer; sifflet, sifflement, bruit, grondement, trépidation du chemin de fer; compartiment de, portière du chemin de fer; trajet, journée, nuit en chemin de fer; dans le chemin de fer de (n. de ville); voyager, partir, monter, dormir, rouler, revenir, être, revenir en/par (le) chemin de fer. Gare de chemin de fer ou, p. ell., chemin de fer.
    4. Ensemble des services de direction, d'exploitation de ce moyen, de ce réseau de transport. SYNT. Compagnies de chemins de fer; services, direction, ingénieur, contrôleur des chemins de fer; agents, ouvriers, employés du/des chemin(s) de fer; fédération, syndicat, grève des chemins de fer; travailler au chemin de fer.
  3. CH. DE FER. Chemin de fer américain. Nom des premiers tramways français
  4. Jeux. Reproduction en miniature d'un chemin de fer et de ses installations (modélisme).
  • Ferroviaire, adj. Relatif aux chemins de fer. Circulation, réseau, trafic ferroviaire; communications ferroviaires. En partic. [Relativement aux chemins de fer en tant qu'ensemble des services d'exploitation] Les autorités ferroviaires.
  • atlif

Catégories:


Modèle:News

L'expression chemin de fer, calquée sur l'anglais, railway, est apparue officiellement dans l'ordonnance royale du 26 février 1823 autorisant la construction d'une première (en France) ligne houillère à Saint-Étienne. L'adjectif correspondant, ferroviaire, qui dérive de l'italien ferrovia, est apparu vers 1911.

== Histoire ==

L'invention des chemins de fer comprends deux périodes distinctes, pendant lesquelles ont été respectivement crées:

  1. La voie: deux bandes de métal interposées entre le véhicule et le sol pour diminuer le frottement de roulement;
  2. La locomotive: appareil de traction, dont la puissance l'emporte sur celle des moteurs animés et permet de réduire le prix du transport.

Principe Modifier

Le chemin de fer est un système de transport guidé composé de l'infrastructure, principalement la voie ferrée, formée de deux files de rails posés sur des traverses, et du matériel roulant, circulant communément en convois, appelé trains. Les convois sont tractés par des locomotives (C'est le cas le plus général pour le fret) ou automoteurs s'ils sont constitués d'une (ou plusieurs) rame indéformable dans laquelle les moteurs de traction peuvent être répartis. Par métonymie, « chemin de fer » désigne aussi les sociétés exploitantes, souvent appelées autrefois « compagnies ». Les employés du chemin de fer sont les « cheminots ».

Caractéristiques fondamentalesModifier

Le chemin de fer se distingue des autres modes de transports par les points suivants :

TechniqueModifier

  • Roulement acier sur acier : la caractéristique fondamentale du chemin de fer est le roulement acier (roue) sur acier (rail) à faible coefficient d'adhérence, qui limite très sensiblement la résistance à l'avancement, et en contrepartie augmente les distances de freinage. La faible adhérence impose aussi des contraintes de tracé des lignes pour éviter les trop fortes rampes : tracé en fond de vallées, ouvrages d'art importants (tunnels, viaducs). Les distances de freinage importantes interdisent en circulation normale la marche à vue.
  • Transport guidé : c'est un transport guidé (par les rails) qui n'offre aux véhicules qu'un seul degré de liberté, en avant ou en arrière. Les changement de voie ne peuvent se faire qu'aux aiguillages.
  • Circulation en convoi : les véhicules (wagons) ne circulent pas isolément comme sur la route, mais groupés en convoi, le train, tracté par une locomotive. Cela autorise une grande capacité de transport et limite la résistance à l'avancement. Cela impose pour la construction et les attelages des wagons et des voitures à voyageurs des normes minimum de résistance à la compression et à la traction.

Toutes ces caratéristiques induisent un système d'exploitation particulier, qui repose d'abord sur un système de signalisation strict et sur l'établissement d'un graphique de circulation. Elles limitent aussi les dépenses d'énergie et procurent au chemin de fer un haut niveau de sécurité.

ÉconomieModifier

  • Transport collectif : le chemin de fer est par définition un transport collectif, dont l'exploitation et les horaires ont été dès l'origine très réglementés par l'État, pour lequel s'est imposé très vite la notion de service public. D'autre part l'influence sur l'urbanisme est important car c'est un facteur essentiel de l'aménagement du territoire.
  • Monopole naturel : l'importance des investissements nécessaires pour construire le réseau ferroviaire et plus encore les LGV fait de celui-ci un monopole naturel et lui donne une importance militaire stratégique.
  • Transport intégré : les liens très étroits, imposés par la technique, entre la voie et le matériel roulant, ont conduit dans la très grande majorité des cas à des entreprises ferroviaires intégrées, c'est-à-dire maîtrisant simultanément la gestion du réseau et l'exploitation des trains. La politique de libéralisation en cours dans l'Union européenne vise à ouvrir la concurrence entre les exploitants en confiant le réseau à des gestionnaires indépendants de ceux-ci. Il faut aussi assurer l'interopérabilité des réseaux.

InfrastructuresModifier

Types de chemins de fer particuliersModifier

Matériel roulantModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard