FANDOM



Rethondes

Clairière de Rethondes

Musée de l\'Armistice

Le musée de l'Armistice

2419 (CIWL) 1

Intérieur de la 2419

== Histoire ==

Le premier armistice Modifier

Le 24 octobre 1918 le Lieutenant-Colonel Loiseleur demande à la CIWL de mettre un train à disposition du Maréchal Foch. Le 28, la 2419 est accroché à un train formé de : la voiture-restaurant 2418, la voiture-salon 2343, du wagon-lits 1888 et de deux fourgons. Accompagné des voitures des plénipotentaires, le train se rendra le 10 Novembre 1918 près de la gare de Rethondes dans l'Oise. les généraux allemands signent l'armistice le 11 novembre à 5 heures avec les alliés dans le wagon-restaurant aménagé en salle de réunion. L'amiral Wemyss, le général Foch et le général Maxime Weygang mettent fin à quatre ans de guerre. Le cessez-le-feu prend effet à 11 heures. Une autre voiture célèbre accompagnera le train des plénipotentiaires allemand, le salon N° 10 du train Impériale de la compagnie du Nord.

Le musée de Rethondes Modifier

Le 1er octobre 1919 un accord est conclu entre l'État français et la Compagnie Internationale des Wagons-Lits pour livrer la 2419 au musée de l'Armée. Elle sejournera un temps dans la cour des Invalides.

En 1920 la 2419 fût incorporée au train du Président de la République pour effectuer un voyage à Verdun. Pour retourner encore à des fins d'exposition dans la Cour d'Honneur des Invalides ou elle se dégrade lentement.

En 1927 un américain apporte les fonds pour la construction à Rethondes d'un abri qui servira de musée de l'Armistice.

La seconde guerre mondiale Modifier

Le 22 juin 1940, le général Charles Huntziger, chef de la délégation française, signe l'armistice dans la forêt de Compiègne, à Rethondes, dans le même wagon où avait été signé l'armistice allemand le 11 novembre 1918. C'est Joseph Goebbels qui a choisit l'endroit, pour effacer l'"humiliation". Cet armistice met un terme à la participation de la France au conflit et fait du nord du pays une zone sous occupation allemande. Peu après le wagon sera transféré en Allemagne. Il fut détruit par un bombardement, en 1944 ou 45, à la fin de la Seconde Guerre mondiale à proximité de Berlin en forêt de Thuringe.

La réplique Modifier

Un wagon appartenant à une série proche sera aménagé à l'identique, le n° 2439 et placé dans la Clairière de Rethondes, depuis le 11 novembre 1950.

Sur le net Modifier