Fandom

Le monde des chemins de fer

2006

6 621pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager


Allemagne
La construction d'un nouveau pont ferroviaire entre Strasbourg et Kehl constitue une nouvelle étape dans la réalisation du projet du Réseau Transeuropéen de Transport (RTE) qui reliera Paris à Bratislava en passant par Strasbourg, Francfort, Stuttgart, Munich et Vienne. Le nouvel ouvrage permettra une vitesse de circulation des trains de 160 km/h, contre seulement 60 km/h actuelllement.
La construction d'un nouveau pont ferroviaire - qui se substituera à l'ancien - entre Strasbourg et Kehl était nécessaire à la réalisation d'une bonne interconnexion de la LGV Est européenne avec le réseau allemand à grande vitesse.
Le nouvel ouvrage, à double voie, permettra une vitesse de circulation des trains de 160 km/h, contre seulement 60 km/h sur la simple voie actuelle.
L'accord est signé à Berlin le 14 mars 2006 et ratifié par les deux parlements en 2007.
La mise en service du viaduc de Bruxelles Midi, le 10 décembre 2006, offre un accès plus rapide pour les trains à grande vitesse. Ce même jour le dédoublement de la ligne Bruxelles Louvain, Thalys bénéficiera d’une voie réservée aux trains à grande vitesse et reliera Paris et Liège 7 fois par jour en 2H13 au lieu de 2H24.


Belgique
  • Le 29 janvier 2006 la barre des 50 millions de voyageurs transportés depuis la mise en service de Thalys en juin 1996 a été dépassée.
  • Le 8 fevrier 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 109,000 et 115,580 de la ligne de Cluny à Châlon-sur-Saône.
  • Le 31 mars 2006 B Cargo, Fret SNCF, CFF Cargo et les CFL signe un accord de partenariat et créé Sibelit. Avec Sibelit les partenaires veulent assurer une production de qualité pour les convois de marchandises sur l’axe Nord-Sud (Anvers – Milan ).2006 04 Belgique

2006 11 Belgique

  • Le 10 décembre 2006 les 25 liaisons quotidiennes en Thalys entre Bruxelles et Paris ne mettront plus qu’1H22 contre 1H25 depuis 1997, pour relier les deux capitales à 230 km/heure de vitesse commerciale.
La mise en service du viaduc de Bruxelles Midi, le 10 décembre 2006, offre un accès plus rapide pour les trains à grande vitesse. Ce même jour le dédoublement de la ligne Bruxelles Louvain, Thalys bénéficiera d’une voie réservée aux trains à grande vitesse et reliera Paris et Liège 7 fois par jour en 2H13 au lieu de 2H24.


Espagne

2006 01 Espagne 2006 02 Espagne 2006 03 Espagne 2006 04 Espagne 2006 05 Espagne 2006 06 Espagne 2006 07 Espagne 2006 08 Espagne 2006 09 Espagne 2006 10 Espagne 2006 11 Espagne 2006 12 Espagne


France
Le réseau français en octobre 2005

Janvier 2006

La société RhônExpress, dont les partenaires sont Vinci (28,2%), Veolia Transport (28,2%), la Caisse des Dépôts et Consignations (36,6%), Vossloh (4,2%) et Cegelec (2,8%), est le concessionaire de Leslys. Vinci Concessions, est mandataire du groupement.
Début 2006 Veolia Transport crée un pôle dédié au fret, Veolia Transport Cargo dont les métiers sont:
  • Le transport de fret ferroviaire régional (transport de marchandises sur de petites distances);
  • Le transport de fret ferroviaire longue distance (traction de trains, prise en charge par Veolia Transport Cargo]] de l’ensemble de la chaîne de déplacement).
  • La logistique sur sites industriels : la gestion d'embranchements ferroviaires, la manutention sur site (chargement / déchargement de camions, navires, wagons ; matières dangereuses), la logistique associée (gestion de magasins, traitement administratif, …);
Veolia Transport Cargo regroupe plusieurs filiales nationales : Veolia Cargo France, Veolia Cargo Deutschland et Veolia Cargo Nederland. S’ajoute à cela, des filiales de spécialité comme en France avec CFTA Cargo et Socorail. Après un déploiement attendu d’abord en Belgique, Veolia Cargo souhaite rapidement s’implanter en Europe du sud.
  • Le 4 janvier 2006 Bombardier Transport a reçu de la SNCF, mandataire des Régions françaises, une commande supplémentaire de 73 Autorails Grande Capacité, évaluée à approximativement 343 millions de dollars US (290 millions d’euros). Les rames devraient être livrées aux Régions françaises entre septembre 2007 et juin 2010. Les AGC seront construits par Bombardier à son site de Crespin dans le Valenciennois. www.bombardier.com/index.jsp?id=1_0&lang=fr&file=/fr/1_0/pressreleaselist.jsp?group=1_0&lan=fr&action=list Bombardier]
  • Le 4 janvier 2006 décision N° 2006 / 01 de la Commission nationale du débat public : le projet LGV Bordeaux - Espagne doit faire l’objet d’un débat public.
  • Le 5 janvier 2006 création de la Etablissement public de sécurité ferroviaire. L'EPSF veille au respect des règles relatives à la sécurité et à l'interopérabilité des transports ferroviaires sur le réseau ferré national et sur les autres réseaux ferroviaires présentant des caractéristiques d'exploitation comparables dont la liste est fixée par décret. Il est notamment chargé de délivrer les autorisations requises pour l'exercice des activités ferroviaires et d'en assurer le suivi et le contrôle.
  • Le 5 janvier 2006 loi n° 2006-10 relative à la sécurité et au développement des transports et portant création de l'Etablissement public de sécurité ferroviaire. (voir l'article)
  • Le 9 janvier 2006 la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) présente à Bobigny le MF 2000 qui doit remplacer les rames MF 67 circulant sur les lignes 2, 5 et 9 du métro parisien. www.20minutes.fr/journal/paris/article.php?ida=69162 20 Minutes]
  • Le 10 janvier 2006 décret portant retranchement du réseau ferré national de sections de lignes de chemin de fer. (voir l'article)
  • Le 11 janvier 2006 sont déclarés d'utilité publique, en vue de l'application des servitudes, les travaux de raccordement de la sous-station ferroviaire de Vézilly à la ligne à 225 000 volts Ormes-Soissons-Notre-Dame. admi.net/jo/20060117/INDI0606561A.html Admi.Net].
  • Le 12 janvier 2006 Michel Boyon, Président de Réseau ferré de France, a signé la décision de procéder au renouvellement de la ligne DouaiValenciennesBlanc-Misseron.Une décision qui permet de lancer les études d’avant-projet en 2006 et d'envisager le début des travaux en 2008.
  • Le 15 janvier 2006 Les travaux de la LGV Est européenne démarrent à Louvigny en Moselle, à Les Trois-Domaines|Trois Domaines dans la Meuse et à Bezannes dans la Marne.
  • Le 16 janvier 2006 debut des travaux pour faciliter l’accès des voyageurs aux trains de la gare de Louhans. Les quais vont être rehaussés pour faciliter l’accès des voyageurs aux trains et une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite sera aménagée en sortie de la salle des pas perdus. Les portes d’accès de la gare seront également élargies en respectant l’équilibre de la façade actuelle. Ces travaux se dérouleront jusqu’à la fin du mois de mars.
  • Le 21 janvier 2006 remplacement par un nouvel ouvrage à 2 voies, du viaduc à voie unique de Gargan déposé en juin 2005 qui permettra au tram-train de la ligne Tram 4 de franchir la route nationale 3, sur les communes de Livry-Gargan et des Pavillons-sous-Bois.
  • Le 23 janvier 2006 debut de l'exploitation du train iDTGV entre Paris et Toulouse et Paris et Nice .
  • Le 25 janvier 2006 Serge Méry et Anne-Marie Idrac, Présidente Directrice générale de la RATP inaugurent la mise en accessibilité de la gare RER de Torcy en présence de Christian Chapron Maire de Torcy. www.webtrains.net/actualites.php?article=1000000541 WebTrain]
  • Le 27 janvier 2006 Arrêté portant délivrance d'un Certificat de sécurité à la société Rail4Chem. admi.net/jo/20060208/EQUT0600188A.html Admi.Net]
  • Le 29 janvier 2006 la barre des 50 millions de voyageurs transportés depuis la mise en service de Thalys en juin 1996 a été dépassée.
  • Le 30 janvier 2006 lancement du dèbat public sur le projet d'extension du tramway des Maréchaux par la Commission nationale du débat public.
  • Le 30 janvier 2006 mise en service du Central sous-station Est France en remplacement de celui de Nancy. Il gére et surveille les installations électriques à haute tension alimentant les caténaires pour la traction des trains sur l’ensemble des lignes ferroviaires du grand Est de la France. www.rff.fr/pages/connaitre/fiche_communique.asp?lg=fr&code=106 RFF]
  • Le 31 janvier 2006 décret admi.net/jo/20060208/MAEJ0630009D.html n° 2006-126] portant publication du protocole d'application de la Convention alpine de 1991 dans le domaine des transports (protocole « Transports »), signé à Lucerne le 31 octobre 2000.
  • Le 31 janvier 2006 une ligne de métro de 40 kilomètres en rocade autour de Paris est la "proposition phare" de la RATP, pour le prochain Schéma directeur de l'Ile-de-France (SDRIF) a rappelé mardi le directeur du développement et de l'action territoriale de la régie, Pascal Auzannet. La RATP souhaite ainsi "s'attaquer aux problèmes de déplacement banlieue/banlieue en petite couronne". www.lemoniteur-expert.com/depeches/depeche.asp?id=D014E7E1A&acces=0 Le Moniteur]

Février 2006

DES TGV pour transporter des marchandises ? L'idée en séduit plus d'un, au premier rang desquels les opérateurs de transports express comme FedEx ou encore La Poste. Un groupe de travail, appellé Carex, est créé en février 2006 pour mettre en oeuvre des TGV de marchandises en créant une gare fret à Roissy.
  • Le 1er fevrier 2006 le président de la SNCF Louis Gallois a posé la première pierre de la future gare Champagne-Ardennes TGV à Bezannes, près de Reims. www.lemoniteur-expert.com/depeches/depeche.asp?id=DCCC8E5BE&acces=0 Le Moniteur]
  • Le 2 fevrier 2006 Réseau Ferré de France supprime le passage à niveau 116 (Bouches du Rhône) et attribue les premiers marchés pour les travaux de modernisation de la ligne Marseille - Aix-en-Provence. www.rff.fr/pages/connaitre/fiche_communique.asp?lg=fr&code=108 RFF]
  • Le 8 fevrier 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 109,000 et 115,580 de la ligne de Cluny à Châlon-sur-Saône.
  • Le 8 fevrier 2006 Réseau ferré de France va supprimer deux passages à niveau à Franconville, (Val d’Oise), avec la mise en service de la liaison directe Ermont - EaubonneParis Gare Saint-Lazare et pour prendre en compte le développement du trafic ferroviaire sur la ligne C du RER. www.rff.fr/pages/connaitre/fiche_communique.asp?lg=fr&code=110 RFF]
  • Le 8 fevrier 2006 Le plan de financement de la LGV Rhin-Rhône est finalisé après l'engagement pris entre les collectivités rhône-alpines d'apporter 66 millions d'euros supplémentaires au projet. Les travaux doivent débuter dès le mois de mai 2006.
  • Le 9 fevrier 2006 décret n° admi.net/jo/20060210/EQUT0600192D.html 2006-138] relatif à l'accessibilité du matériel roulant affecté aux services de transport public terrestre de voyageurs.
  • Le 13 fevrier 2006 Arrêté portant octroi d'une Licence d'entreprise ferroviaire délivré à la société Connex Cargo France valable pour effectuer des services de transports de marchandises.
  • Le 13 fevrier 2006 Arrêté portant octroi d'une licence d'entreprise ferroviaire délivré à la société Europorte 2 valable pour effectuer des services de transports de marchandises. admi.net/jo/20060217/EQUT0600282A.html Admi Net]
  • Le 13 fevrier 2006 ouverture de la gare de Chavant.
  • Le 20 fevrier 2006 Réseau ferré de France procéde à la fermeture définitive des passages à niveau 110 et 110 bis situés au pont de Dammarie à la sortie de Bar-le-Duc (Meuse) sur la ligne ferroviaire Paris - Strasbourg.
  • Le 22 fevrier 2006 la RATP présente un vaste programme de modernisation du métro parisien. Sur les vingt prochaines années, il passe par le renouvellement des rames ainsi que la mise en place de nouveaux systèmes d'exploitation, comme l'automatisation de la ligne 1. www.lemoniteur-expert.com/depeches/depeche.asp?id=DCE424859&acces=0 Le Moniteur]
  • Le 28 fevrier 2006 arrêté modifiant l'arrêté du 1er juillet 2004 relatif aux exigences applicables aux matériels roulants circulant sur le réseau ferré national. admi.net/jo/20060310/EQUT0600405A.html Admi Net]

Mars 2006

Le 1 mars 2006 est déclaré d’intérêt général, au sens de l’article L.126-1 du code de l’environnement, le projet pour les travaux de transfert de l’activité fret de Saint-Julien-en-Genevois a Viry et la création d’une plateforme de fret ferroviaire sur la commune de Viry.
Le déplacement de l’activité fret de Saint-Julien-en-Genevois à Viry, à plusieurs objectifs. Il s’agit notamment d’améliorer la capacité de la ligne, de donner à Saint-Julien-en-Genevois la possibilité de développer un pôle d’échanges sur les emprises fret en centre ville, de favoriser le développement du trafic fret par une plate-forme adaptée et évolutive.
  • Le 3 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 56,365 et 70,165 de la ligne de Ormoy-Villers à Mareuil-sur-Ourcq.
  • Le 6 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 0,300 et 16,935 de la ligne de Roumazières-Loubert au Vigeant.
  • Le 6 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 40,649 et 41,115 de la ligne de Gisors-Boisgeloup à Pacy-sur-Eure.
  • Le 7 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques - 0,175 et 21,964 de la ligne de Fontoy à Audun-le-Tiche.
  • Le 14 mars 2006 accord entre la République française et la République fédérale d'Allemagne relatif à la construction d'un pont ferroviaire sur le Rhin à Kehl (Strasbourg - Kehl)
La construction d'un nouveau pont ferroviaire entre Strasbourg et Kehl constitue une nouvelle étape dans la réalisation du projet du Réseau Transeuropéen de Transport (RTE) qui reliera Paris à Bratislava en passant par Strasbourg, Francfort, Stuttgart, Munich et Vienne. Le nouvel ouvrage permettra une vitesse de circulation des trains de 160 km/h, contre seulement 60 km/h actuelllement.
La construction d'un nouveau pont ferroviaire - qui se substituera à l'ancien - entre Strasbourg et Kehl était nécessaire à la réalisation d'une bonne interconnexion de la LGV Est européenne avec le réseau allemand à grande vitesse.
Le nouvel ouvrage, à double voie, permettra une vitesse de circulation des trains de 160 km/h, contre seulement 60 km/h sur la simple voie actuelle.
L'accord est signé à Berlin le 14 mars 2006 et ratifié par les deux parlements en 2007.
L'établissement a pour mission :
  • De délivrer, retirer ou suspendre les certificats de sécurité d'entreprise ferroviaire, les agréments de gestionnaire d'infrastructure, les agréments d'organisme ou expert qualifié et les autorisations de réalisation, de modification substantielle et de mise en exploitation commerciale de systèmes et sous-systèmes de transport ferroviaire délivrées en application de l'article 13-1 de la Loi d'orientation des transports intérieurs susvisée, ou d'en restreindre le champ d'application ;
  • D'assurer le suivi et le contrôle des autorisations mentionnées au a en particulier au moyen d'inspections et d'audits ;
  • D'assurer le contrôle de la mise sur le marché des constituants d'interopérabilité conformément aux dispositions des articles 26 à 26-6 de la Loi d'orientation des transports intérieurs susvisée ;
  • D'élaborer et de publier les documents techniques, règles de l'art et recommandations relatifs à la sécurité ferroviaire ;
  • De répondre aux consultations du ministre chargé des transports sur toute question relative à la sécurité et à l'interopérabilité ferroviaires et de lui faire toute proposition d'évolution de la réglementation ;
  • D'apporter son concours à des études ou des activités en rapport avec la sécurité ferroviaire ;
  • D'élaborer chaque année un rapport relatif à la sécurité du transport ferroviaire.

Avril 2006

La voie ferrée entre Valence et Grenoble (Université) dénommée « Sillon Alpin Sud » fait l’objet d’un vaste programme de modernisation qui regroupe des opérations de natures diverses. En effet, les caractéristiques actuelles des infrastructures ne permettent pas de supporter l’évolution attendue des trafics.

Mai 2006

  • Le 4 mai 2006 arrêté portant octroi d'une licence d'entreprise ferroviaire à SECO-RAIL valable pour effectuer des services de transports de marchandises. admi.net/jo/20060516/EQUT0600894A.html Admi Net]

Juin 2006

En 2006 la nature du matériau (fer puddlé), l’endommagement en fatigue déjà subi par tous les éléments, ainsi que le caractère imprévisible de la vitesse d’évolution des fissures ont conduit à décider du remplacement du tablier de cet ouvrage.
  • Le 16 juin 2006 inauguration du Tramway de valenciennes.
  • Le 22 juin 2006 sont déclarés d'utilité publique les travaux de construction d'une ligne électrique souterraine à deux circuits à 225 000 volts entre le poste de Baixas et la sous-station ferroviaire du Soler, sur le territoire des communes de Baixas, Baho, Villeneuve-la-Rivière et Le Soler, dans le département des Pyrénées-Orientales. admi.net/jo/20060706/INDI0607685A.html Admi Net]
  • Le 26 juin 2006 première circulation des éssais techniques pour le tram Lea à Lyon.

Juillet 2006

Le 6 juillet 2006 est déclaré d’intérêt général au sens de l'article L.126-1 du code de l'environnement le projet de pôle d’échange multimodal de Versailles Chantiers. Il vise à adapter la gare aux nouveaux enjeux de trafic et de service; à améliorer l'offre et l'accueil des voyageurs ; et à organiser l'intégration du futur pôle d'échanges dans la ville (bus, vélo, accès piétons, parkings, accès au centre commercial).
Phase 1 : création d'un nouvel accès à partir du nord de la gare et rénovation des abris de quais.
Phase 2 : extension des abris de quai. Ce pôle est intégré dans une opération de ZAC plus globale.
  • Le 10 juillet 2006 Angers Loire Métropole retient Alstom pour la construction de 17 rames Citadis à système d'Alimentation Par le Sol (APS) et des prestations associées pour le tramway d'Angers.
  • Le 12 juillet 2006 l'Agglomération Orléans Val de Loire vote le tracé définitif de la ligne B du tram d'Orléans.
  • Le 13 juillet 2006 Reims Métropole a choisi le groupement Mobilité Agglomération Rémoise conduit par Alstom, pour réaliser la première ligne de tramway de l'agglomération. Le contrat porte sur la construction d'une ligne, de la fourniture de rames Citadis à système d'Alimentation Par le Sol (APS). La livraison des rames doit débuter en octobre 2009 et devrait s'achever au court du premier trimestre 2010. La mise en service est prévue à la fin de l'année 2010.
  • Le 18 juillet 2006 décret d'utilité publique et urgents les travaux nécessaires à la réalisation entre les communes de Villognon et d'Ambarès-et-Lagrave du tronçon Angoulême - Bordeaux de la ligne ferroviaire à grande vitesse Sud Europe Atlantique et emportant mise en compatibilité des plans locaux d'urbanisme ou des plans d'occupation des sols des communes de Saint-Génis-d'Hiersac, Marsac, Asnières-sur-Nouère, Fléac, Linars, Nersac, La Couronne, Roullet-Saint-Estèphe et Claix dans le département de la Charente, Saint-Martin-d'Ary, Montguyon et Clérac dans le département de la Charente-Maritime, Lapouyade, Cavignac, Aubie-et-Espessas, Saint-Antoine, Saint-André-de-Cubzac, Cubzac-les-Ponts, Saint-Romain-la-Virvée, Saint-Loubès, Saint-Vincent-de-Paul et Ambarès-et-Lagrave dans le département de la Gironde. admi.net/jo/20060720/EQUT0600116D.html Admi Net]
  • Le 27 juillet 2006 arrêté relatif à l'expérimentation de la nouvelle réglementation travaux par la Société nationale des chemins de fer français. A compter du 1er septembre 2006, pour les opérations de maintenance et les travaux réalisés sur l'infrastructure du réseau ferré national gérée directement par la SNCF et relevant de la direction régionale de Rennes, les dispositions prévues aux règlements IN 1582 « RS6B : travaux sur les installations de sécurité », IN 1604 « RS7A : composition, remorque, freinage, vitesse limite des trains », IN 1689 « RS9A : travaux sur les voies » et IN 1691 « RS9B : trains de travaux » figurant à la liste des règlements, notices et consignes annexée à l'arrêté du 23 juin 2003 susvisé sont remplacées par le « référentiel général travaux » et le règlement « composition, remorque, freinage, vitesse limite des trains », édition du 6 décembre 2005. admi.net/jo/20060820/EQUT0601564A.html Admi Net]

Août 2006

Le projet vise à développer l’offre périurbaine sur l’ensemble de la ligne de Kruth à Mulhouse et à réaliser une interconnexion avec le tramway urbain mulhousien.
Entre Mulhouse et Thann
  • Création de 4 km de voie nouvelle électrifiée dédiée au Tram-Train entre Lutterbach et le rond-point Stricker à Mulhouse.
  • Electrification de la voie actuelle entre Lutterbach et Thann Nord
  • Aménagements divers dans les points d’arrêt existants.
  • Création de points d’arrêt supplémentaires.
  • Création de points de croisement
Les travaux doivent débuter en 2007 pour une mise en service en 2010.

Septembre 2006

Le 11 septembre La CMA-CGM et Veolia Transport annonce la création d'un opérateur de transport combiné (contrôlé à hauteur de 51 % par Rail Link (CMA-CGM) et de 49% par Veolia Transport) en charge d’organiser et de commercialiser le transport de conteneurs maritimes entre les terminaux portuaires et le site industriel du client final; et d'une entreprise ferroviaire (contrôlée à hauteur de 51 % par Veolia Transport et de 49 % par Rail Link) qui réunira les moyens industriels et assurera le transport ferroviaire des conteneurs.
Les premères rotations interviennent fin 2006 entre Marseille et l'Allemagne.
  • Le 14 septembre 2006 adoption par RFF de l’avant-projet de l’extension du chantier de transport combiné de Perpignan Saint-Charles.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située à Auneau, comprise entre les PK 19,500 et 20,162 de la ligne n°555000 de Beaulieu-le-Coudray à Auneau-Embranchement, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située à Bordeaux, comprise entre les PK 1,340 et 2,300 de la ligne n°568106, voie de desserte de Rouffiac, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située à Charlieu, comprise entre les PK 5,250 et 5,900 de la ligne n°774000 de Pouilly-sous-Charlieu à Clermain, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située à Gironcourt-sur-Vraine, comprise entre les PK 77,360 et 77,823 de la ligne n°030000 de Neufchâteau à Epinal, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006. La délibération du conseil d’administration du 13 novembre 2003 portant fermeture de la section de ligne comprise entre les PK 77,360 et 77,823 de la ligne n°030000 de Neufchâteau à Epinal est abrogée.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située à La Châtre, comprise entre les PK 298,267 et 299,324 de la ligne n°696000 de Châteauroux à la Ville-Gozet, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située à Saint-Valéry-en-Caux, comprise entre les PK 200,000 et 201,192 de la ligne n°358000 de Motteville à Saint-Valéry-en-Caux, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située entre Belleville-sur-Saône et Saint-Jean d’Ardrières, comprise entre les PK 1,100 et 1,828 de la ligne n°776000 de Belleville-sur-Saône à Beaujeu , est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006. La délibération du conseil d’administration du 15 mai 2003 portant fermeture de la section de ligne comprise entre les PK 1,100 et 1,828 de la ligne n°776000 de Belleville-sur-Saône à Beaujeu est abrogée.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située entre Dieppe et Saint-Pierre-le-Viger / Fontaine-le-Dun, comprise entre les PK 0,903 et 28,000 de la ligne n°357000 de Dieppe à Fécamp, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située entre Bort-les-Orgues et Mauriac, comprise entre les PK 454,372 et 495,415 de la ligne n°695000 de Bourges à Miécaze, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située entre Fontenoy et Ressons-le-Long, comprise entre les PK 86,100 et 89,870 de la ligne n°317000 de Rochy-Condé à Soissons, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située entre Lagnieu et Villebois, comprise entre les PK 7,000 et 15,769 de la ligne n°889000 d’Ambérieu à Montalieu-Vercieu, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006. La délibération du conseil d’administration du 25 avril 2002 portant fermeture de la section de ligne comprise entre les PK 7,000 et 15,769 de la ligne n°889000 d’Ambérieu à Montalieu-Vercieu est abrogée.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située entre Saint-Omer-en-Chaussée et Crèvecœur, comprise entre les PK 94,304 et 107,052 de la ligne n°320000 de Saint-Omer-en-Chaussée à Vers, est fermée à tout trafic à compter du 14 septembre 2006. La délibération du conseil d’administration du 9 mars 2000 portant fermeture de la section de ligne comprise entre les PK 94,304 et 107,052 de la ligne n°320000 de Saint-Omer-en-Chaussée à Vers est abrogée.
  • Le 14 septembre 2006 décision de fermeture de RFF. Les sections situées entre Briouze et Bagnoles-de-l’Orne, comprises entre les PK 6,800 et 15,587 de la ligne n°433000 de Couterne à La Ferté-Macé et entre les PK 0,020 et 13,795 de la ligne n°434000 de Briouze à la Ferté-Macé, sont fermées à tout trafic à compter du 14 septembre 2006.
  • Le 18 septembre 2006 la Communauté d'Agglomération Orléans Val de Loire choisie Citadis APS (Alstom) pour réaliser sa deuxième ligne de tramway.
  • Le 18 septembre 2006 pose de la première pierre du pole multimodal de Bellegarde en présence de Dominique Perben. Un viaduc permettre un raccordement direct vers Genève.
  • Le 20 septembre 2006 le Syndicat des transports d'Île-de-France approuve l'extension de la ligne de Tram 3 (Paris) vers l'est et la Porte de la Chapelle. Le STIF a chargé la Ville de Paris et la RATP de réaliser, au cours des prochains mois, les études approfondies qui permettront l’adoption du schéma de principe, en vue d’un démarrage des travaux en 2008 et d’une mise en service en 2012.
  • Le 20 septembre 2006 pose du dernier rail de la LGV Est européenne en présence du premier ministre Dominique de Villepin et de MM. Dominique Perben, de Jean-François Copé, de Mme Anne-Marie Idrac, Présidente de la SNCF, de Michel Boyon, Président de Réseau ferré de France, et des représentants des collectivités territoriales et des partenaires du projet.

Octobre 2006

En 2007 RFF poursuit les études relatives au projet ferroviaire sur la base du scénario n°3 présenté au débat public. De Bordeaux à Dax, une ligne nouvelle à deux voies offrirait une desserte ferroviaire directe et performante de l’est de l’Aquitaine (est des Landes et Béarn) et de l’ouest du Gers et de la Bigorre en région Midi-Pyrénées.
Elle ouvre la possibilité d’un « tronc commun » avec le projet de LGV Bordeaux-Toulouse afin de minimiser les impacts sur l’environnement des territoires traversés et de permettre des liaisons directes entre le sud de l’Aquitaine et Toulouse. Elle permettrait, dès sa mise en service, une desserte à grande vitesse entre Bordeaux et Dax par des trains régionaux de voyageurs et la possibilité d’une utilisation ultérieure par des trains de marchandises, si nécessaire.
De Dax à la frontière espagnole, ce scénario permet de réaliser un contournement ferroviaire des agglomérations de la côte basque, connecté au « Y Basque » et dédié essentiellement au trafic international de marchandises, en tenant compte de la qualité environnementale et du cadre de vie des habitants des territoires traversés.
En 2008 la voie est doublée entre Aix-en-Provence et Marseille. Les travaux vont entrainer la fermeture de la ligne Marseille - Aix-en-Provence pendant 2 ans.
Travaux d’infrastructure :
Voir le dossier de presse RFF Marseille - Aix-en-Provence 2006 01.pdf.
  • Le 19 octobre 2006 décret n° 2006-1279 relatif à la sécurité des circulations ferroviaires et à l'interopérabilité du système ferroviaire. (voir l'article)
  • Le 20 octobre 2006 la région Île-de-France vote le prolongement de la ligne de tramway Tram 3 en faisant adopter un budget de 5,25 millions d'euros pour lancer des études complémentaires et des travaux préparatoires.

Novembre 2006

  • Le 1er novembre 2006 mise sous tension de la caténaire, entre Essômes-sur-Marne (Aisne) et Puisieulx (Marne) pour la partie Ouest et entre Trois-Domaines (Meuse) et Prény (Meurthe–et-Moselle) pour la partie Est, la partie centrale étant déjà électrifiée depuis juin 2006.
  • Le 3 novembre 2006 RFF déclare d’intérêt général, au sens de l’article L.126-1 du code de l’environnement, le projet présenté à l’enquête publique : de Tram-train Strasbourg - Bruche - Piémont des Vosges (première phase de la section périurbaine et Déplacement de la gare d’Entzheim).
La première phase du projet consiste :
  • Sur sa section urbaine, à réaliser l’infrastructure du tram-train, en construisant un tronçon d’interconnexion entre la place de la Gare de Strasbourg et le tronc commun des lignes B-C du tramway (exploitées depuis 2000 sur la rue du Vieux Marché-aux-Vins) et un tronçon d’extrémité sur les rues Vauban et Schnitzler à l’Esplanade, sous la maîtrise d’ouvrage de la Communauté urbaine de Strasbourg. Ces dispositions permettront d’exploiter, dès 2009, avec du matériel roulant type «tramway», une ligne urbaine dénommée «F» offrant des trajets directs «Gare-République-Esplanade» et «Gare-République-Robertsau (Sud)» qui préfigureront les services qui seront assurés ultérieurement par le tram-train.
  • Sur sa section périurbaine, à réaliser une partie des aménagements prévus dans le cadre du projet tram-train sur les lignes ferroviaires Strasbourg-Molsheim et Molsheim-Barr afin d’assurer un service TER cadencé toute la journée vers la Plaine de la Bruche et le Piémont des Vosges, préfigurant également la desserte Tram-Train.
L'opération comprend le déplacement de la gare d’Entzheim au droit de l’aéroport international de Strasbourg.
L’arrivée du TGV Est Européen en juin 2007 et la gestion de 1000 trains par jour en moyenne impliquaient pour la gare de Strasbourg d’abandonner la technologie électro-mécanique pour se doter d’un équipement d’aiguillage moderne, permettant une exploitation performante des flux de circulation. un Poste d’aiguillage informatisé (PAI) est mis en service le 5 novembre 2006.
  • Le 9 novembre 2006 Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France annonce que la rocade de Métrophérique, «sera inscrite en études dans le cadre du contrat de plan».
  • Le 10 novembre 2006 la Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement Concentrations, le projet d'acquisition des entreprises françaises JVEF et JVCOM par les entreprises françaises Veolia Transport (groupe Veolia) et Rail Link (CMA CGM).
  • Le 13 novembre 2006 début des essais jusqu'à une vitesse atteignant les 350 kilomètres par heure sur la LGV Est européenne en vue de l'autorisation d'exploitation de l'EPSF.
Les tests de performance de l’infrastructure ont débuté le 13 novembre 2006. Jusqu’à la fin de janvier 2007, la rame d’essais circule sur une portion de voie alimentée en énergie de plus de 200 km. Le 1er février 2007, les essais se font sur la totalité de la ligne qui est mise sous tension, soit 300 km, entre Vaires-sur-Marne et Baudrecourt.
Des essais sont également prévus avec un train à grande vitesse allemand, ICE 3, pour vérifier l’interopérabilité de la ligne.
Les tests seront menés jusqu’en avril 2007, date à laquelle RFF demandera l’autorisation d’exploitation de la LGV, en remettant l’ensemble des résultats à l’Etablissement public de sécurité ferroviaire.
  • Le 13 novembre 2006 mise en exploitation commerciale du tramway de Clermont-Ferrand, retardée de près d'un mois par un incident lors des essais de circulation,
  • Le 16 novembre 2006 décision de fermeture de RFF. La section située entre Châteauponsac et Bessines-sur-Gartempe, comprise entre les 436,210 et 445,900 de la ligne n°604000 de Mignaloux-Nouaillé à Bersac-sur-Rivalier, est fermée à tout trafic à compter du 16 novembre 2006.
  • Le 17 novembre 2006 Décret portant retranchement d’une section de ligne de réseau ferré national. La section comprise entre les points kilométriques 5,250 et 5,900 de la ligne de Pouilly-sous-Charlieu à Clermain est retranchée du réseau ferré national.
  • Le 18 novembre 2006 Anne-Marie Idrac, Présidente de la SNCF et Jean-Paul Huchon, Président de la Région Île-de-France et Président du STIF (Syndicat des Transports d'Ile-de-France), inaugurent la première ligne de tram-train en France qui relie désormais Aulnay-sous-Bois à Bondy (Tram 4).
Après 35 mois (et quatre jours) de travaux de l'ancienne ligne de train Bondy - Aulnay, autrement baptisé ligne des Coquetiers, le « tram-train » est mis en service le 18 novembre 2006.
  • Le 20 novembre 2006 La Poste et la SNCF s'allient dans le fret postal. Ils annoncent la création d' une filiale commune d'ingénierie destinée à développer le fret postal à grande vitesse en Europe.
La Poste et la SNCF annoncent le 20 novembre 2006 la création d'une filiale d'ingénierie qui élaborera "l'offre commerciale, mènera des études techniques pour les terminaux et hubs du futur réseau" et aura "également pour mission de proposer des partenaires éventuels pour optimiser l'utilisation des rames à grande vitesse" dès fin 2008 au travers d'une coentreprise de fret à grande vitesse..
Fin 2010, "une extension progressive du réseau fret ferroviaire grande vitesse au niveau européen" est prévue, avec des liaisons vers Amsterdam, Köln, London, Basel, Torino ou encore "l'arc méditerranéen, Espagne / France / Italie "
Le futur opérateur détiendra à terme dix rames de TGV postal, qui permettront 20 liaisons quotidiennes contre trois rames ( TGV P1-7 détenues par la Poste) et huit liaisons actuellement.
L’activité Fret SNCF a développé pendant cette période l’ensemble des actions auxquelles elle s’était engagée fin 2003. Elle a ainsi pu bénéficier des aides de l’Etat et de l’entreprise autorisées par la Commission Européenne. Néanmoins, arrivé à son terme le 31 décembre 2006, le Plan Fret n’aura pas atteint tous ses objectifs.
A court terme, la SNCF doit s’adapter très vite, dans le cadre de la situation nouvelle installée par l’ouverture à la concurrence au 1er avril 2006. Pour retrouver les conditions d’un développement nouveau, la SNCF fait le choix d’une transformation du Fret au sein même de l'entreprise, Anne-Marie Idrac, Présidente du Groupe SNCF, a nommé Monsieur Olivier Marembaud Directeur Général Délégué Fret, en remplacement de Monsieur Marc Véron, à compter du lundi 4 décembre 2006.
  • Le 30 novembre 2006 la communauté urbaine de Marseille (MPM) réceptionne la première rame de son futur tramway.

Décembre 2006

Le décret du 4 décembre 2006 modifie la procédure de déclassement des lignes du réseau ferré national. Simplifiant la procédure par la fusion des deux étapes de retranchement et de fermeture, il prévoit la consultation préalable de la Région concernée, en tant qu’autorité organisatrice des services de transports régionaux.
Voir : admi.net/jo/20061205/EQUT0602195D.html
  • Le 4 décembre 2006 arrêté fixant la liste des sections élémentaires du réseau ferré national et la liste des gares donnant lieu au versement du droit de réservation des arrêts en gare. admi.net/jo/20061209/EQUT0602350A.html AdmiNet]
  • Le 4 décembre 2006 arrêté fixant le barème des redevances d'utilisation du réseau ferré national à compter du 9 décembre 2007. admi.net/jo/20061209/EQUT0602349A.html AdmiNet]
  • Le 4 décembre 2006 décision consécutive au débat public de problématique sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et sur l'arc languedocien (voir l'article)
  • Le 4 décembre 2006 mise en service de Lea.
La ligne 3 (Lea) est le 1er tramway périurbain, la 1ère ligne en France à rouler à une vitesse maximale de 70 km/h. Lea-T3 circule en site propre paysagé sur l’ancienne ligne des chemins de fer de l’Est lyonnais, pratiquement deux fois plus vite qu’un tramway normal. Lea est mis en service le 4 décembre 2006.
Le projet a été présenté le 7 décembre 2006 aux riverains. Les travaux devraient débuter mi-2009 pour s'achever deux ans plus tard. Le projet prévoit aussi la desserte de la gare par un train régional Bienne - Belfort. Un parking de mille places sera à disposition des voyageurs qui viendront en voiture. La gare sera également accessible par une piste cyclable.
L'association lance en juillet 2006 une étude de faisabilité dont Yanick Paternotte a présenté le 8 décembre 2006 des résultats très aboutis ;
  • cette étude dessine le réseau Carex avec ses infrastructures terminales (gares intermodales) et propose un phasage de réalisation ; elle conclut notamment à la nécessité de réaliser deux gares fret à Roissy (au nord-ouest à Goussainville, et au sud-est à Tremblay-en-France), en deux phases successives ;
  • l'étude définit les sillons utilisables et définit le nombre de rames permettant un fonctionnement optimal du réseau, avec les chiffres de tonnage communiqués par les opérateurs de fret intéressés ;
  • l'étude montre que le taux de remplissage moyen des rames de fret serait satisfaisant, et permettrait un coût de transport de la tonne de fret très attractif ;
  • l'étude quantifie enfin l'intérêt du projet dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, avec un bilan carbone du projet très favorable par rapport aux modes aériens et routiers.
Fermée depuis 1995, la ligne Delle - Porrentruy est réouverte le 10 décembre 2006 en vue de la réouverture prévue d'ici quelques années de la ligne Bienne - Belfort qui permettra notamment l'accès à la LGV Rhin-Rhône.
Près d'un million 300 000 francs ont été investis dans la revitalisation de la ligne entre Boncourt et Delle. Ont participé financièrement la République et Canton du Jura, la Région de Franche-Comté, la Confédération, la France, l'Union Européenne, la ville de Delle, les CFF, la SNCF et Réseau ferré de France.
  • Le 10 décembre 2006 fermeture pour deux ans de la ligne Marseille - Aix-en-Provence pendant les travaux de doublement de la voie, et la construction de 3 nouvelles gares.
  • Le 10 décembre 2006 les 25 liaisons quotidiennes en Thalys entre Bruxelles et Paris ne mettront plus qu’1H22 contre 1H25 depuis 1997, pour relier les deux capitales à 230 km/heure de vitesse commerciale.
La mise en service du viaduc de Bruxelles Midi, le 10 décembre 2006, offre un accès plus rapide pour les trains à grande vitesse. Ce même jour le dédoublement de la ligne Bruxelles Louvain, Thalys bénéficiera d’une voie réservée aux trains à grande vitesse et reliera Paris et Liège 7 fois par jour en 2H13 au lieu de 2H24.
Longue de 19.8 Km en partie à voie unique, la ligne 2 du tramway de Montpellier est inaugurée le 16 décembre 2006. Les stations Grisettes, Victoires 2 et Amphitrite seront ouvertes ultérieurement.
24 rame Citadis 302 circulent sur la ligne.
Le 16 décembre 2006, aprés 3 ans de travaux et 70 ans aprés la fermeture de la dernière ligne de tram intra muros, la ligne des Maréchaux sud est mis en service entre le Pont du Garigliano et la Porte d'Ivry, soit un tronçon de 7,9 km, parcouru en 24 minutes, ponctué de 19 gares. Le tram électrique parisien devrait être le plus fréquenté d’Europe avec au moins 100.000 voyageurs par jour.
21 rames Citadis desserviront la ligne des Maréchaux Sud. Il sagit de véhicules bi-directionel à plancher bas de 43 m et 2.65 6 de largeur, d'une capacité de 304 passagers dont 78 en places assises.


Italie

2006 01 Italie

2006 04 Italie 2006 05 Italie

2006 08 Italie 2006 09 Italie 2006 10 Italie 2006 11 Italie 2006 12 Italie


Luxembourg

2006 Luxembourg


Pays-Bas

2006 03 Pays-Bas 2006 04 Pays-Bas 2006 05 Pays-Bas

2006 10 Pays-Bas 2006 11 Pays-Bas

  • Le 10 décembre 2006 les 25 liaisons quotidiennes en Thalys entre Bruxelles et Paris ne mettront plus qu’1H22 contre 1H25 depuis 1997, pour relier les deux capitales à 230 km/heure de vitesse commerciale.
La mise en service du viaduc de Bruxelles Midi, le 10 décembre 2006, offre un accès plus rapide pour les trains à grande vitesse. Ce même jour le dédoublement de la ligne Bruxelles Louvain, Thalys bénéficiera d’une voie réservée aux trains à grande vitesse et reliera Paris et Liège 7 fois par jour en 2H13 au lieu de 2H24.


Pologne

2006 Pologne


Royaume Uni

2006 01 Royaume Uni 2006 02 Royaume Uni 2006 03 Royaume Uni 2006 04 Royaume Uni 2006 05 Royaume Uni

2006 08 Royaume Uni

2006 11 Royaume Uni 2006 12 Royaume Uni


Suisse
  • Le 16 janvier 2006 Les CFF entreprendront en 2006 la modernisation des structures d'accueil et de vente de la gare de Fribourg. Celles-ci seront adaptées aux standards modernes et conviviaux des gares CFF. Des services supplémentaires viendront compléter l'offre déjà existante de la gare.
  • Le 8 fevrier 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 109,000 et 115,580 de la ligne de Cluny à Châlon-sur-Saône.
  • Le 3 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 56,365 et 70,165 de la ligne de Ormoy-Villers à Mareuil-sur-Ourcq.
  • Le 6 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 0,300 et 16,935 de la ligne de Roumazières-Loubert au Vigeant.
  • Le 6 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 40,649 et 41,115 de la ligne de Gisors-Boisgeloup à Pacy-sur-Eure.
  • Le 7 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques - 0,175 et 21,964 de la ligne de Fontoy à Audun-le-Tiche.
  • Le 27 mars 2006 décret retranchant du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 46,677 et 46,735 de la ligne de Paris-Bastille à Marles-en-Brie.
  • Le 27 mars 2006 décret retranchant est retranchée du réseau ferré national la section comprise entre les points kilométriques 207,120 et 207,938 de la ligne de Givet à la frontière belge.2006 04 Suisse
  • Le 10 juillet 2006 l'Office fédéral des transports accorde son autorisation en vue d'une exploitation régulière au moyen du système ETCS sur la ligne nouvelle Rail 2000 Mattstetten - Rothrist. www.webtrains.net/actualites.php?article=1000000755 Web Train]
  • Le 15 juillet 2006 le Conseil d’administration des CFF nomme le nouveau président de la Direction de l’entreprise. Andreas Meyer succèdera le 1er janvier 2007 à Benedikt Weibel. Andreas Meyer préside aujourd’hui la direction de DB Stadtverkehr GmbH et est membre de la direction de DB. www.webtrains.net/actualites.php?article=1000000762 WebTrain]
  • Le 24 juillet 2006 le «clou d'or» symbolique est planté pour fixer le dernier rail dans le Tunnel de base du Lötschberg.2006 08 Suisse
  • Le 6 septembre 2006 première jonction dans le Tunnel de base du Gothard. les mineurs du consortium TAT - qui creusent depuis 4 ans le nouveau tunnel, ont pu se serrer la main pour la première fois.
Fermée depuis 1995, la ligne Delle - Porrentruy est réouverte le 10 décembre 2006 en vue de la réouverture prévue d'ici quelques années de la ligne Bienne - Belfort qui permettra notamment l'accès à la LGV Rhin-Rhône.
Près d'un million 300 000 francs ont été investis dans la revitalisation de la ligne entre Boncourt et Delle. Ont participé financièrement la République et Canton du Jura, la Région de Franche-Comté, la Confédération, la France, l'Union Européenne, la ville de Delle, les CFF, la SNCF et Réseau ferré de France.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard